Article

COACHING EN ÉCRITURE DU CLUB D'ÉCRITURE

Merci à tous ceux qui nous ont fait confiance


"ECRIRE POUR EXISTER"




LES COACHING EN ÉCRITURE

DU CLUB D’ÉCRITURE

À Rambouillet, dans les Yvelines



LE CLUB D’ECRITURE remercie tous ceux qui lui ont fait confiance

Voici leurs histoires


ÉCRIRE POUR PARTAGER LA PASSION DES HISTOIRES



F. travaille dans une grande entreprise et n’avait jamais vraiment le temps d’écrire. C’était pourtant une envie qu’elle avait depuis longtemps.

Alors quand elle a vu que je proposais un stage « écriture de nouvelle » sur une semaine pendant des vacances, elle a sauté sur l’occasion.

Pendant cinq jours elle s’est immergée dans l’écriture de sa nouvelle avec un enthousiasme qui faisait plaisir à voir. Son style généreux, sensible, vivant, s’est tout de suite exprimé.

Puis je n’ai plus eu de nouvelles pendant un long moment.

Mais F. recevait toujours la newsletter du Club d’Écriture.

Puis il y a eu la pandémie, le confinement, et F. comme beaucoup de gens s’est retrouvée en télétravail.

Quand elle a vu que je proposais un atelier d’écriture de nouvelle en ligne, elle s’est inscrite. Ce format lui convenait puisqu’elle était plus souvent chez elle et qu’il lui permettait d’écrire à son rythme, en parallèle de son travail.

Elle y a développé une deuxième nouvelle. Elle n’avait rien écrit depuis le premier stage.

Le goût de l’écriture l’a repris, elle s’est à nouveau investie dans son récit, l’enrichissant à chaque étape.

Quand l’atelier s’est terminé, elle n’avait pas vraiment envie d’arrêter.

Alors elle m’a appelée et m’a parlé de son envie de tenter l’écriture d’un roman. Elle n’avait pas d’histoire précise en tête, juste quelques pistes.

Nous en avons discuté, puis un sujet s’est dessiné, précisant ses contours au fur et à mesure de nos ateliers.

Nous avons convenu d’un rythme régulier qui permettait à F. de ne pas lâcher son écriture. Elle a elle-même trouvé un rythme entre sa vie professionnelle et familiale pour créer un espace pour l’écriture.

Son roman a avancé à une vitesse impressionnante.

L’histoire se passe sur deux époques différentes, il fallait trouver le ton et l’organisation du récit. Une fois que cette structure a été mise en place, F. a trouvé le style pour chaque époque.

Après quelques ajustements, elle a totalement investi son histoire.


En six mois elle a écrit un roman solide, émouvant, généreux. Une fiction totale qui met en scène des personnages totalement inventés.

Elle est aujourd’hui en recherche d’éditeur.


Je remercie F. pour sa persévérance, son enthousiasme, son empathie pour ses personnages, sa régularité, son sérieux et sa réceptivité.