top of page

Article

COACHING EN ÉCRITURE DU CLUB D'ÉCRITURE

Merci à tous ceux qui nous ont fait confiance



"ECRIRE POUR EXISTER"


LES COACHING EN ÉCRITURE

DU CLUB D’ÉCRITURE

À Rambouillet, dans les Yvelines



LE CLUB D’ECRITURE remercie tous ceux qui lui ont fait confiance

Voici leurs histoires


ECRIRE POUR EXPLORER, POUR FAIRE VIVRE DES AVENTURES



M. a pris contact avec moi par le biais de ma fille, autrice elle aussi. Elles faisaient partie d’un même forum dédié aux univers de Fantasy et Science-Fiction.

Un domaine qui ne m’est pas particulièrement familier.

M. avait commencé à écrire un roman dont elle avait en tête toute la trame. Elle avait créé un univers, des personnages et des relations complexes entre eux. Elle s’était lancée dans l’écriture, commençant par le début et se laissant guider vers la fin.

Mais au bout d’un moment, elle s’est retrouvée bloquée.

Son écriture ne correspondait pas vraiment à ce qu’elle avait en tête.

Ça lui paraissait plat. Ce qui arrive très souvent.

Pourquoi ? Parce qu’elle allait trop vite et qu’elle résumait en quelques paragraphes ce qui pouvait fournir la matière à des chapitres entiers.

Ce qui lui manquait ?

Une méthode, une structure, un suivi.

Ce qu’elle m’a demandé de lui apporter et je l’en remercie.

Nous avons repris du début, laissant d’abord de côté les chapitres qu’elle avait écrits. Ils n’avaient pas été inutiles, d’autant qu’elle mettait en place un monde totalement imaginaire, et elle le décrivait très bien.

Nous avons travaillé d’abord sur la structure. Il est important, même si on a tout le récit en tête, de mettre sur papier l’évolution des personnages et de l’histoire. Surtout dans un cas comme son roman où les récits individuels s’entrecroisent, où les révélations successives donnent une nouvelle orientation au récit.

Dessiner la carte de son voyage avant de se lancer dans l’écriture d’une telle aventure est indispensable.

La structure est aujourd’hui bien en place, solide. M. sait parfaitement où elle va et n’a plus de blocage.

Elle avance dans son récit, libérée de ces questions « d’architecture de la narration », et se concentrant sur le style, la description de l’univers et les émotions des personnages.

Nos rendez-vous lui permettent de se motiver à écrire en parallèle de sa vie privée et professionnelle.

Quand elle a des doutes, ce qui arrive à ce stade d’écriture, elle m’envoie son texte et je lui fais un retour objectif et constructif pour l’aider à retrouver la bonne voie.



Je remercie M. pour son imaginaire, pour la poésie de son écriture, pour la confiance qu’elle me témoigne et pour sa capacité à reprendre son ouvrage pour l’enrichir et l’affiner.

Je suis déjà fière du résultat final auquel son travail aboutira.


Comentarios


bottom of page